2-L’expression des besoins

10 janvier 2010 par jed Laisser une réponse »

Post to Twitter

A) Introduction

Le composant essentiel à ce projet un voilier. Ce voilier doit avoir une envergure suffisante pour permettre d’intégrer tous les composants électroniques. Les performances du voilier devront être satisfaisantes néanmoins le but principal du projet n’est pas la performance car cela nécessite un budget plus important. Le voilier devra avoir une stabilité raisonnable. Par stabilité on entend la résistance du bateau à s’incliner sous l’effet des forces extérieures. Mais aussi l’équilibre lorsque le bateau n’est soumis à aucune force. Le bulbe de la quille exerce une force vers le bas par son poids et la force dirigée par le haut par poussée d’Archimède .Lorsque le voilier gîte, le centre de gravité se déplace en fonction de l’inclinaison.

source : http://en.wikipedia.org/wiki/Buoyancy

B) Les composants électroniques :

Premièrement, j’ai besoin d’une carte qui va réaliser tous les calculs et gérer le système de navigation. Cette carte devra d’une part, avoir un faible encombrement pour pouvoir être installée dans mon voilier. D’autre part, elle devra être assez performante pour effectuer tous les calculs dans des délais inférieurs à 1/s. Cette carte devra consommer le moins d’énergie possible et disposer d’un grand nombre d’entrées-sorties de type PWM, I2C, Serial port, mais aussi des ADC (Analog digital converter). Enfin, cette carte devra fonctionner sous un système Linux.

Deuxièmement, j’ai besoin d’un GPS pour déterminer la position du bateau latitude longitude. Il faut que le GPS support le système EGNOS/WAAS, pour améliorer la précision. Comme la carte principale la consommation et l’encombrement sont des critères très important.

Troisièmement, j’ai besoin d’un ensemble de capteurs, un accéléromètre, un magnétomètre, une girouette, un anémomètre (optionnel). Le magnétomètre devra avoir une marge d’erreur inférieure à 1° pour déterminer le cap suivi par le bateau. L’accéléromètre devra avoir une sensibilité +/- 2g pour mesurer l’inclinaison transversal du bateau (gite) mais aussi pour corriger les valeurs fournit par le magnétomètre. Enfin, j’ai besoin d’une girouette pour calculer la direction du vent réel/apparent avec une marge d’erreur si possible inférieur à 1°.

Quatrièmement, j’ai besoin d’un système de communication longue portée pour communiquer depuis la station et vérifier les capteurs et aussi contrôler le système à distance.

Enfin, la batterie elle devra permettre de faire fonctionner l’ensemble des équipements électroniques avec une autonomie d’environ 12h00. Il peut être envisagé d’utiliser des panneaux solaires/petites éoliennes /hyrdroeoliennes pour augmenter cette autonomie.

Cette note est également disponible en: Anglais

Publicité

Laisser un commentaire

Twitter links powered by Tweet This v1.8.1, a WordPress plugin for Twitter.